My week, my move – #3

Hello !

Après une semaine de silence pour cause de business trip à NY,  je reviens avec le troisième épisode de « my week, my move ». J’ai fait le choix de ne pas traiter ma semaine new-yorkaise, j’espère que vous ne m’en tiendrez pas trop rigueur..  Mais vous pouvez retrouver tous les lieux où je suis allée soit dans mes « stories à la une », soit dans mes photos sur Instagram. Simplement pour résumer, je suis partie avec mes collègues pour le « Global Newsroom Summit 2018 », un séminaire adidas Monde avec tous nos homologues. Au programme : des conférences, talks, et de la formation. C’était vraiment top, et je suis vraiment contente et fière d’avoir rejoint début janvier les équipes d’adidas France.

 

 

 

 

 


Du lundi 5 au dimanche 11 février 2018

Je suis rentrée lundi matin, arrivée Paris à 8h. N’ayant pas dormi dans l’avion, on va dire que j’ai un peu subit ma journée : je m’endormais sur mon ordinateur. Je suis rentrée faire une sieste vers 17h, car j’étais complément inefficace au bureau. J’ai quand même tenu à aller à mon cours de yoga à 20h, pour me remettre dans le rythme. Cela m’a évidement fait le plus grand bien.

 

Mardi, j’étais déjà plus en forme ! Pas de sport car je sentais encore la fatigue, mais une alimentation saine, pas mal de légumes et de crudités, dont j’avais vraiment envie en rentrant.

J’avais rendez-vous chez le podologue après le boulot pour aller faire faire mes nouvelles semelles orthopédiques (les anciennes datent d’il y a deux ans, et j’avais besoin de les refaire pour mon genou). On était donc mardi 6 février, je pensais naïvement qu’une semaine d’adaptation suffisait, et que je pourrais donc ENFIN commencer ma prépa pour le marathon de Nantes le lundi d’après, le 11 du coup. Vous auriez vu ma tête quand le podologue m’a dit qu’il fallait au minima 4 semaines pour se faire aux nouvelles semelles… Dans mon cas, pour plusieurs raisons : déjà pour reprendre en douceur après plusieurs mois sans vraiment courir, pour être sur de ne pas trop forcer tout de suite sur mon genou et mon TFL, et puis simplement pour m’adapter à ces semelles là. Sur le moment, j’étais hors de moi : bye-bye le marathon de Nantes, car pas de prépa possible avant avant mi mars, soit seulement 6 semaines avant le départ. J’étais vraiment dépitée.

Et puis j’ai réfléchi : je n’ai pas vraiment couru depuis le semi-marathon de Boulogne. Si j’avais pu commencer comme prévu ma prépa marathon le 22 janvier, en ayant repris progressivement avant, alors oui, je pense que j’aurais été motivée à 200%. Mais là, précipiter la reprise, au risque de me faire mal à nouveau, pour une prépa de moins de 8 semaines… Heu… Bah en fait non.

Ça n’a pas été facile de décider de lâcher prise sur ça : déjà pour l’égo. J’avais ma revanche à prendre sur cette distance, Nantes était l’endroit parfait pour moi pour le faire. Pour l’image aussi. C’est bête, mais si je suis 100% transparente, et bien ça me vexe de ne pas vous emmener avec moi sur cette prépa, sur cette course, montrer que je peux le faire, et que moi aussi, cette fois, je peux peut-être réussir à courir un marathon en moins de 4h. Et puis aussi pour le partage. J’ai plein d’amis qui le font, je voulais affronter ces 42,195KM avec eux. Qu’on ait les mêmes souvenirs, qu’on ait connu la même galère, la même prépa, la même joie. Beaucoup de « monde » (même si Instagram n’est pas tout le monde) est en plein prépa en ce moment, et je suis triste de ne pas en être. Par exemple, je me sens un peu nulle de ne pas avoir à affronter la neige pour une sortie longue.

Mais j’ai pris conscience que je n’avais pas envie de me forcer à courir pour le moment. Je pense que j’ai besoin de retrouver le gout de la course, courir pour moi, sans prépa, juste pour le kiff, prendre l’air, le plaisir d’un run, sans objectif. Dans un premier temps, ce sera déjà très bien. En même temps, je vais prendre le temps de bien me soigner, m’adapter à mes semelles, retrouver les bonnes sensations, et puis attendre qu’il fasse moins froid haha ! Et pour Nantes du coup ? J’y vais quand même, car je pars avec des amis. Sur place, deux options : si je me sens vraiment en forme, que les sensations sont revenues d’ici là, que je suis 100% guérie, et que par hasard, j’ai réussi à accumuler quelques KM les semaines précédentes, je déciderais peut-être de prendre le départ, juste pour voir, en mode très tranquille. Après tout, j’ai mon dossard. Sinon, je retrouverais mon pote Charles pour l’accompagner sur la deuxième partie de son marathon, ce qui serait déjà pas mal. Et j’encouragerais évidement tous ceux que je vois sur le parcours. Mais d’ici là, pas de stress : comme je l’ai dit à mes proches, on va être sur une reprise tout en douceur. Tranquille sur le run, mais du coup un peu plus intense sur le renfo en attendant. Voilà.

 

 

Mercredi matin, je me suis fait violence pour sortir du lit à 7h et faire presque 1 heure de renforcement à la maison, avec l’application SWEAT. 25 minutes de yoga rapide avec le programme BAM, puis 30 minutes d’abdos avec le programme BBG. J’ai pris la semaine test gratuite de l’appli, je pense la tester. C’est surtout la partie BAM (Body and Mind) qui m’intéresse : c’est de flow de yoga assez rapide, de 30 minutes. Le BBG, je connais, et franchement, j’ai un peu la flemme de me relancer dedans. À voir. Runtastic Result, je pense avoir fait le tour après 20 semaines dessus, j’ai donc mis mon abonnement sur pause pour le moment. Mais je reste convaincue que les 15 premières semaines sont vraiment top ! Bref. Journée de boulot, des réunions et projets cool, un cours chez Dynamo (anciennement Let’s Ride) de dingue, et une soirée chez mon père, devant Top Chef.

J’ai terminé la semaine par mon cours de yoga Chez Simone jeudi matin, et 45 minutes de cycling chez Dynamo vendredi matin, avant de m’envoler pour Bilbao en Espagne, avec ma maman et mes soeurs pour un week-end entre filles. Ici encore, vous pouvez tout retrouver en « stories à la une » sur Instagram. 

Je ne rentre pas trop dans les détails de cette semaine, car au final, je n’ai pas fait grand chose. Par contre, j’ai pas mal réfléchis aux prochaines semaines, surtout niveau sport. Depuis mi janvier, j’ai moins bougé que d’habitude, j’ai aussi moins bien mangé. Je ne sais pas si c’est le fait d’avoir changé de job, le temps, mais je me suis un peu perdue. J’ai beaucoup repoussé ça à « la semaine prochaine, je m’y remets », « après NY, je m’y remets », « dès que ma prépa marathon commence, je m’y remets »… Résultat (sans être trop sévère avec moi même, promis), je ne me sens plus aussi bien qu’avant dans mon corps (avant = mi décembre). Alors oui, c’est aussi TRÈS BIEN de LACHER PRISE, mais chez moi, il ne faut pas que cela dure trop longtemps. Sinon, j’accumule, et je me sens vraiment pas bien. Surtout avec la décision de ne pas me lancer dans une prépa marathon, il fallait que je me projette d’une autre façon pour les semaines à venir.

J’ai donc décidé de me concocter un programme sport mêlant renforcement musculaire assez intense en circuit training à la salle de sport du bureau (je vais tester Keep It Cleaner sur quelques semaines – 20€ par mois), du yoga, en cours et toute seule, (Yoga Connect) et du cardio, avec la reprise douce de la course à pied et des séances chez Dynamo. Objectif : un minimum de 7h de sport par semaine, tout confondu. Ça donne à peu près 2 ou 3 séances de renfo, 2 cours de Yoga + des vidéos Yoga Connect, et entre 2 et 3 runs ou séances de cycling. Quand je me sens un peu perdue, que j’ai des coups de « mou » , j’ai besoin de planifier, organiser ma semaine, mettre les choses dans des cases. Ça m’aide à relancer la machine ! Pour l’alimentation, je vais recommencer à me faire mes lunch-box, comme quand je travaillais chez Running Heroes, et me remettre dans le rythme alimentaire de octobre / novembre : aucune restriction évidemment, mais être simplement un peu plus raisonnable. Par exemple, éviter le gateau au chocolat en dessert tous les jours, même si il est « healthy ». Maintenant que c’est écrit, on fait le point dans une semaine 🙂

Dernière chose dont je voulais vous parler ici : mes posts sur Instagram. Depuis samedi dernier (8 jours donc), j’ai posté 22 photos (désolée pour le spam), dont seulement 4 de sport. Je voulais partager avec vous New-York, Bilbao. Et puis, comme je n’ai pas fait beaucoup de sport ces derniers jours, j’avais aussi envie de partager autre chose. Je suis bien consciente que cela change de d’habitude, que ce n’est peut-être pas ce que vous êtes venus chercher sur mon compte. Mais c’est aussi ça mon quotidien. Je l’avais expliqué en début d’année, je ne souhaite plus être un compte QUE sport. Alors oui, 75% du temps, cela va continuer à être lié, mais en fonction des périodes, de mes phases sportives / moins sportives, j’ai envie d’avoir le « droit » de poster un autre type de contenu : voyage, food, et pourquoi pas « mode » ? Promis, je ne me lance pas dans la beauté ! J’aime bien changer, et je n’ai pas envie de me limiter qu’à un seul domaine. Même si la thématique principale restera celle du sport car j’adore ça, je travaille dedans, etc, des posts comme ceux des 15 derniers jours peuvent aussi faire leur apparition dans mon feed. Et j’espère que cela vous plaira quand même. Après tout, c’est aussi ça #CreateYourMove✨ 😉

Voila pour les réflexions des 10 derniers jours. Je crois que je change de phase un peu tous les 4-5-6 mois, et là, c’est pour moi le début d’une nouvelle phase. J’ai appris à fonctionner avec, je sais qu’il me faut un petit temps d’adaptation, avant de repartir. Vous connaissez vous ces phases ? Ou vous continuer coute que coute votre « routine » ?


Mes lectures du moment

Je n’ai pas lu du tout (oups), mais je suis toujours sur SAPIENS, Une brève histoire de l’humanité de Yaval Noah Harari.

Objectif de la semaine prochaine : lire au moins 3h la semaine prochaine

Les podcasts que j’ai écouté cette semaine

  • Marion Seclin : Rien à perdre – Nouvelle Ecole
  • Audrey Gallier et Lorna Moquet, fondatrice sur concept-store « Sept-Cinq » : la force des rencontres – Génération XX

La vidéo que j’ai aimé 

Championne de France de cyber-harcèlement | Marion Seclin | TEDxChampsElyseesWomen > le lien ici 

Une appli super utile 

YukaJe connaissais déjà, mais j’ai recommencé à l’utiliser. Je ne traque pas le trop gras / trop sucré (je sais bien que le chocolat c’est plus gras / sucré que la moyenne), mais surtout les additifs douteux et/ ou nocif. Plus d’infos ici

Un resto cool

Bouillon Pigalle à… Pigalle ! J’y ai déjeuné jeudi midi. Deuxième fois que j’y vais, et franchement, j’aime vraiment. On y mange bien, c’est rapide et très accessible. Pour la deuxième fois, j’ai pris le Boeuf Bourguignon avec des coquillettes, et des Profiteroles en dessert. Un régal.

Une ville à visiter 

Bilbao. Nous avions choisis cette ville car ma petite soeur Jeanne est en Erasmus à coté, et donc on s’est toutes retrouvé là bas. Bon, sans la pluie, ça aurait été encore mieux, mais ça reste une petite ville très sympa. Je conseille pour un week-end entre potes, pour visiter le Musée Guggenheim, la vieille ville, faire la tournée des bars à tapas et profitez de l’ambiance du Pays Basque. On peut tout faire à pied, et c’est vraiment joli !

 

Info sur mes prochaines courses

Je suis toujours inscrite au Fitbit Semi de Paris le 4 mars. On verra comment je me sens à ce moment là, mais si je le cours, je pense le courir tranquillement, évidemment sans prépa, et donc sans objectif ni pression. Et je suis également inscrite pour le semi-marathon de Hyères, le 18 mars. Pas d’objectif non plus, et en fonction de mon genou.


Un grand merci d’être là encore cette semaine <3

Des bisous,

Mathilde

Comments

    1. Post
      Author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.