Faire du sport le matin, comment je me motive ?

Hello,

Je vous retrouve avec un article sur ma motivation pour faire du sport le matin. Vous êtes quelques un(e)s à me demander « mon secret » pour réussir à me lever vers 6h pour aller faire du sport avant d’aller bosser.

Première chose : je n’ai pas de secret. La seule chance que j’ai, c’est de n’avoir besoin que de 5-6h de sommeil par nuit pour passer une bonne journée. Cela me permet de me coucher vers minuit et de mettre le réveil vers 6h. Alors oui, comme tout le monde, quand le réveil sonne, ce n’est pas toujours facile. Mais si j’ai décidé la veille de me lever, 4 fois sur 5, je m’y tiens.

Certains matins, la motivation est plus ou moins au rendez-vous, mais la plupart du temps, je suis contente de commencer la journée par un moment pour moi. Ça me permet d’être dans ma bulle, et je me dis que ça sera une bonne chose de faite. Autre chose à savoir : je peux arriver au bureau jusqu’à 10h – j’arrive en général entre 9h et 9h30, ce qui me laisse 3 bonnes heures pour les transports, ma séance, ma douche et mon petit déj.

Forcément, la motivation dépend aussi de la séance programmée, du temps de transport, du contexte, et de la météo : seule, en cours collectif, avec un coach, une copine, en salle, en studio, à l’extérieur, etc.

Je vous propose donc un aperçu des sports que j’ai pu faire le matin, du « plus facile » au « plus difficile » en terme de motivation, et mes astuces pour être sûre de ne pas snoozer le réveil.

Le cours collectif avec réservation

Celui là, peu de chance de le rater : vous avez réservé et payé votre place, rien que ça suffit normalement à se tirer hors des draps. Pour moi, c’est soit le Yoga Chez Simone à 7h30, soit le Cycling chez Let’s Ride à 7h30 ou 45, et avant, c’était le CrossFit à CrossFit Lutèce à 7h15. Et bientôt, ça sera un des cours collectifs à la Salle de Sport, nouvel espace Reebok. Pour tous, j’ai environ entre 30 et 45 minutes de trajet, je pars donc de chez moi vers 6h30. Et ce n’est en général pas trop loin de mon bureau (20-25 minutes).

 

 

Pourquoi on y va et on s’y tient ?

Parce que ça coute des sous, et si on n’y va pas, on a piqué la place de quelqu’un d’autre et ça, c’est pas très sympa. Car si on y va régulièrement, on retrouve les copains et les copines, et ça c’est plutôt chouette. Parce qu’un cours encadré, c’est entre 45 minutes et 1 heure, on sait à quelle heure on va terminer, et on est sûr d’être à l’heure au boulot. Sauf si on reste papoter dans les vestiaires. Bref, ceux là, je ne les rate jamais.

La séance de running

L’avantage de la séance de running au réveil, c’est que l’on n’a pas besoin de prendre les transports en commun pour s’y rendre : on part de chez soi. Une fois par semaine en moyenne, j’essaie de me motiver pour aller courir au saut du lit. Si c’est le cas, je me réveille un peu plus tard, vers 6h45, car ça demande moins de logistique.

L’été, la motivation est quasi tout le temps là. Je sais qu’il va faire beau et bon, que le soleil se lève, et que c’est super agréable. Je me lève au radar, enfile short, brassière, T-shirt, chaussettes et chaussures, bois un verre d’eau, prends mes écouteurs et mes clefs, et je pars pour 45 minutes / 1h de footing à la cool.

Par contre, l’hiver, ce n’est pas la même histoire. Il fait nuit noire, froid, et la tenue est un peu plus complexe. J’avoue que si je n’ai pas de préparation à suivre (cet hiver, c’était le marathon), je zappe le run aux aurores, et le fais à un autre moment de la journée.

Pourquoi on y va et on s’y tient ?

Parce que ça permet de se réveiller en douceur, dans sa bulle. Parce qu’on se prépare mentalement à la journée en pensant à tout et à rien. Et parce que c’est super pratique : pas de transport, et on court la durée que l’on veut, en fonction du temps disponible. Et surtout, en cas de prépa intense, ça permet de caler une petite séance de footing l’air de rien, en travaillant sur l’endurance et la résistance à l’effort.

 

 

La séance solo à la salle de sport

Depuis que j’ai commencé à faire du sport, il y a 3 ans, c’est peut-être ce que j’ai le plus fait le matin. À l’époque à Lille avant les cours, puis ensuite à Paris avant d’aller bosser. Il faut trouver une salle soit proche de chez soi (5-10 minutes), soit sur le chemin du boulot, soit proche du bureau.

J’avoue, c’est peut-être cette séance que je fais sauter de temps en temps. 45 minutes de métro pour y aller, pas de programme défini, personne qui ne m’attend… C’est là que la motivation doit prendre le dessus. Souvent parce que je sais que j’en ai quand même envie et besoin, que je veux travailler un peu les fesses ou les abdos, ou bien faire un peu de cardio : c’est mes côtés « ex fitgirl » qui parlent haha. J’essaie d’y aller une ou deux fois par semaine, histoire d’entretenir un peu mes muscles, nécessaires à la course, mais aussi à me sentir bien dans mes baskets.

Pourquoi on y va et on s’y tient ?

Parce que mine de rien, on paye un abonnement à la salle, ce n’est pas pour rien. Et qu’on sera fière de nous après, d’avoir sacrifié 1H30 de sommeil pour aller suer dans un des nombreux temples du fitness. Non, plus sérieusement, je n’ai pas trop d’argument sur celui là : pour moi c’est une habitude depuis plusieurs années, et je sais que c’est bien d’y aller de temps en temps, si je ne pratique pas d’autres activités de « force ». Mais à choisir, je préfère le CrossFit par exemple.

En général, je décide la veille ce que je veux faire, ça joue dans le process de motivation au moment de se lever.

 

 

Les 3 différentes séances que je peux faire :

  • Cardio + abdos : 45 minutes de cardio et un circuit focus abdos trouvé sur Instagram, Youtube ou autre,
  • Machines + Circuit Training HIIT : avec échauffement, puis séries sur les machines pour les fesses et les jambes, puis un circuit intense à poids du corps ou poids modérés de 20 minutes environ,
  • Circuit complet à poids du corps ou modérés : TRX, Swiss Ball, etc, je me concocte un entrainement avec plein de matériel libre pour bosser à la fois les bras, le dos, les abdos etc. 

En moyenne, je me lève 3 ou 4 matins par semaine, et c’est pour une séance de Yoga, une ou deux en salle, et une de run ou de Cycling. Et je vais bientôt reprendre le Crossfit…

Les petites aides à la motivation

Voici mes petites astuces pour augmenter mes chances de me lever :

  • Préparer TOUTES mes affaires la veille : tenue de sport, tenue pour la journée, affaires de bureau, sac à main, etc. Le matin, je suis prête à partir en 20 minutes,
  • Planifier en début de semaine ma semaine sportive. Tout en tenant compte des impératifs du bureau, des soirées entre amis prévues, etc. Je sais pertinemment que j’ai plus de chance de me lever certains matins, en fonction de mon social calendar,
  • Essayer au max de faire une nuit de 6h et ne pas être trop fatiguée quand le réveil sonne,
  • Prévoir en avance le petit dèj pour avant ou après, toujours dans l’idée de gagner du temps,
  • Essayer de faire la même routine chaque semaine, pour créer une sorte d’habitude et donc s’y tenir plus facilement.

Une question de rythme

Très honnêtement, si j’arrête pendant 10 jours de me lever à 6h15, le jour où je recommence, c’est l’enfer. Et ce pendant une bonne semaine. Mais je sais qu’il faut juste que je ré habitue mon organisme à ce rythme là. Comme une sorte de mécanisme automatique.

Si vous vous posiez la question, je ne mange pas avant et prends mon petit déjeuner après. Sauf pour le CrossFit qui demande beaucoup d’énergie. Je devrais avant la salle lorsque je fais une séance un peu intense, mais je préfère partir directement. J’ai l’habitude et je le support bien. Pour la course, le yoga ou le cardio, je prends mon petit-dej au bureau, où il y une cuisine. Par contre, je bois toujours de l’eau avant et pendant la séance.

Voilà, vous savez tout sur « mon secret » du sport matinal.

J’espère que cet article vous a plu. Et qu’il va en motiver plusieurs à tenter le sport au saut du lit. Une bonne résolution pour la rentrée ?

À très vite,

Mathilde

Tenue Odlo Ceramicool, Photos Kevin Sabah

Comments

  1. Gaëlle D.

    Merci Mathilde, chouette article qui donne envie de se bouger un peu plus le matin !

    Jusqu’à il n’y a pas si longtemps je faisais toujours mes séances running et renfo le soir; l’impression que y aller après le boulot pour décompresser, c’était ce qu’il y avait de mieux pour moi (et aussi parcqu’étant une grosse dormeuse, je me sentais in-ca-pable de me lever 1h plus tôt pour faire du sport !).
    Et puis j’ai sauté le pas au début de l’été et je trouve ça top (même si je râle encore beaucoup quand le réveil sonne !).

    Et j’ai bien envie de tester le Yoga chez Simone et le Cycling chez Let’s Ride mais je trouve ça pas donné…

    Sinon, tes articles sont toujours aussi sympa à lire et tes photos insta toujours aussi chouette à regarder ! 😉

    Belle semaine !

  2. Sporsitiv

    Je viens de découvrir ton blog et j’aime beaucoup l’esprit que tu résumes super bien dans ton manifesto !
    Je vais suivre 😉

    A bientôt j’espère pour des échanges 🙂

  3. Pingback: Je commence un nouveau chapitre de ma vie – storiesbyprisca

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *