Déjà un mois que je fais du Crossfit … debrief :

Hello,

Voilà maintenant un mois que j’ai commencé le Crossfit, à raison de 4 séances par semaine.

Tout d’abord, qu’est-ce qu’est le Crossfit ?

« Le CrossFit est une discipline technique de préparation physique, alliant gymnastique, haltérophilie, force athlétique et endurance, caractérisée par la diversité des exercices d’activités physiques et sportives existantes dont elle s’inspire. Encadré du début à la fin de la séance par un coach, le CrossFit est ouvert à toutes et à tous. Originaire des Etats-Unis, cette méthode a pour but de vous faire réaliser des exercices à haute intensité, essentiellement avec des mouvements dits « fonctionnels ». Chaque séance – appelée WOD (Workout Of the Day) – est différente. Il est impossible de savoir à l’avance le contenu de cette dernière. L’objectif ? Former des athlètes équilibrés, complets, polyvalents. » Source : http://www.crossfitlutece.com/le-crossfit

Où, quand, comment ? 

Cela faisait longtemps que j’avais envie de me lancer, mais je n’avais pas le courage de faire les démarches de tester une box de Crossfit, et j’étais un peu effrayée de commencer quelque chose de nouveau. J’avais vaguement regardé les prix et les horaires, j’avais une vague idée de ce que c’était, et j’avais envie. Mais il me manquait un petit coup de pouce pour passer le cap de la séance d’essai. Puis début juillet, j’ai commencé mon stage et le hasard faisant bien les choses, et j’ai fait la connaissance de Arthur, qui bosse en face de moi, et qui est un grand adepte de Crossfit depuis plus d’un an et demi (vous pouvez retrouver son compte Instagram ici). Il a réussi à me convaincre de faire une séance d’essai, un matin à 7h15, dans sa box, Crossfit Lutèce.

Car oui, le Crossfit se pratique dans une « box ». Une grande salle avec tout le matériel nécessaire aux fameux WOD. Et surtout, le Crossfit se pratique encadré, et donc il faut s’inscrire aux séances, qui durent généralement 1h. Dans ma box, on peut aussi choisir une séance « open gym », ce qui signifie qu’on ne suit pas le « cours » et qu’on fait son propre entraînement. C’est souvent le cas de ceux qui font de la compétition. Mais un coach sera toujours présent.

Le déroulement d’une séance est généralement le suivant. Notez bien qu’il est impossible de connaître son contenu avant le cours surtout si on fait celui de 7h15, le premier de la journée.

Partie 1 : Echauffement (entre 2 et 5 tours d’exercices simples pour réveiller les muscles)

Partie 2 : Mobility (étirement d’une partie du corps)

Partie 3 : Cash-in (travail de la technique et de la force : haltérophilie en général)

Partie 4 : le WOD (la partie normalement la plus intense de la séance, entre 5 et 30 minutes, ou le but est généralement de finir un circuit le plus rapidement possible – for time, ou bien de faire le plus de series dans un temps imparti – AMRAP. Je vous noterai en bas les WOD que j’ai préféré sur ce mois)

Partie 5 : Cash-out (pour bien finir la séance, généralement du travail de gainage, ou autre, qui brule bien)

À savoir qu’on ne fait pas toujours les 5 étapes, et que cela varie selon la séance.

Capture d’écran 2016-09-01 à 18.45.22

Les débuts et la première séance

Un peu impressionnée le premier jour, je me suis faite discrète et j’ai suivi les autres pour le début de la séance. Afin que le coach puisse s’occuper de tout le monde, les cours sont limités à 14 personnes. Au début, je connaissais les exercices et je savais les faire. Puis ça c’est compliqué : soit je ne connaissais pas le mot (ça m’arrive encore après un mois haha), soit je n’étais physiquement pas capable de le faire. Pas de panique : le coach prend le temps de m’expliquer personnellement le mouvement, et me propose une alternative si je n’ai pas assez de force pour le faire. Et quand il y a de l’haltérophilie dans le cash-in, le coach prend TOUJOURS 5 minutes pour décomposer le mouvement et le montrer à tout le monde, même à ceux qui sont là depuis plusieurs mois. Pas de panique non plus pour les poids : je m’entraine souvent avec une barre à vide, ou avec des petits poids, et ce n’est pas un problème. Bref, vous l’avez compris, dans une box, chacun avance à son rythme et le coach est à la fois dispo pour nous, les débutants, et aussi pour les très très forts.

J’ai adoré ma première séance, et puis en plus, je suis tombée par pur hasard sur ma pote Juliette, avec qui j’ai fondé les #Fitfrenchies en 2014, et qui venait de s’inscrire à Lutèce pour quelques mois. Entre elle et Arthur qui y vont tous les matins, plus aucune excuse. J’ai pris mon abonnement pour d’abord un mois, que j’ai prolongé ensuite pour 3 mois supplémentaires. Alors, oui, c’est très cher… 125€ par mois pour Lutèce, et jamais je n’aurais pensé mettre ce prix-là pour le sport. Ma salle me coutait dans les 35€, grosse différence. Mais ça vaut vraiment le prix pour l’encadrement, le suivi et la qualité des séances. J’ai la chance d’être chez mes parents, donc mon petit salaire de stagiaire me sert aux « à coté », et j’ai fait le choix de mettre ces 90€ en plus par mois dans mon abonnement de Crossfit.

Capture d’écran 2016-09-01 à 18.45.02

Pourquoi ? 

Pourquoi et dans quel but j’ai choisi le Crossfit par rapport à la salle ? Parce que après 2 ans de sport en salle, seule, j’avais envie de changer. Je stagnais, je n’arrivais plus à me tenir à un programme précis, j’étais perdue et je m’ennuyais un peu… Cardio, HIIT, muscu ? Quoi faire aujourd’hui ? Combien de temps ? L’avantage du Crossfit : dans une même séance, on trouve de la musculation, et de l’effort à haute intensité (HIIT), qui permet de travailler son cardio. Autre avantage : pas besoin de se prendre la tête sur un programme. Les séances sont programmées. Et puis impossible d’abandonner pendant une séance : tout le monde s’encourage, se motive et on repousse ses limites à chaque WOD. J’ai aussi pris la décision de m’inscrire car après avoir relaché les efforts sur les 4 derniers mois, j’ai pris du poids (du gras) que je peine à perdre, et j’avais envie d’un changement, de choquer mon corps. Et je compte sur le crossfit pour m’aider à bruler un peu de gras (même si la pratique du Crossfit ne doit pas être motivée par des objectifs esthétiques). J’y vais donc 4 fois par semaine en général (je pensais 2 ou 3 au début, mais vu le prix, j’essaye de rentabiliser haha).

Les résultats du premier mois 

Par rapport à la pratique de la course à pied, je suis persuadée que ça va être très bénéfique. Je continue à courir entre 3 et 4 fois par semaine, et la course reste mon sport principal, celui dans lequel je me fixe des objectifs. Le Crossfit va me permettre de gagner en puissance et endurance musculaire, d’être plus résistance à l’effort. Et certains WOD ressemblent un peu à du fractionné dans l’effort. Je ne peux pas encore vous dire si j’ai progressé en course depuis, mais j’imagine qu’on le verra sur mes prochaines courses.

Physiquement, je n’ai pas encore vu de différence, mais j’ai depuis peu un nouvel outil qui me permet de mesurer ma masse graisseuse et musculaire, on va donc vite savoir comment mon corps réagit à ce nouveau sport.

Mes impressions après 1 mois ? J’adore. Cela fait partie de ma routine, 4 matins par semaine. J’aime l’ambiance, j’aime la « team 7h15 » qui nous a intégré super rapidement Juju et moi, j’aime les exercices, que ce soit la muscu ou les WOD. J’adore la façon dont les coachs s’occupent de nous, nous connaissent tous, les petites blagues etc… J’aime aussi le fait d’apprendre des nouveaux mouvements, comme marcher sur les mains, faire le poirier.. Je trouve ça trop drôle haha ! Bref, je suis inscrite jusqu’à fin novembre !

Capture d’écran 2016-09-01 à 18.44.45

À bas les clichés !

Le dernier point dont je souhaitais aborder concerne le fameux cliché : les filles qui font du Crossfit sont ou deviennent des camionneurs, des haltérophiles, des filles « trop musclées »… Alors déjà, une fille trop musclée, je ne connais pas… Chacune est libre de choisir quel physique elle souhaite avoir, et si elle souhaite être plus musclée que la moyenne des femmes, je ne vois pas le problème. Chacun voit midi à sa porte, et personne n’a le droit de juger. Après, tous les gouts sont dans la nature, et je peux comprendre que certaines filles ne souhaitent pas développer leur masse musculaire parce que cela ne leur plait pas elles (et elles seules). C’est un peu mon cas, je ne cherche pas être plus volumineuse que je ne le suis déjà, mais j’ai envie de me dessiner.

Bref, ceci étant dit… Non, les Crossfiteuses ne sont pas des musclors si elles ne souhaitent pas le devenir. Tout est une question de fréquence d’entrainements, d’alimentation, de morphologie et métabolisme, et de d’objectifs. Une fille qui va beaucoup manger afin de prendre de la masse et gagner en masse musculaire va par définition y parvenir. Une fille qui pratique du Crossfit pour se maintenir en forme et manger sain et en quantité raisonnable va se muscler mais ne va pas être plus « massive ». Pareil pour celles qui font de la compétition. J’imagine que tout est une question d’équilibre.

Mais j’ai assisté ce samedi à une compétition de Crossfit en tant que spectatrice (Lutèce Throwdowns 2.0) et j’ai été impressionnée par les filles ! Notamment Sophia, qui s’entraine aussi à 7h15. Sophia suit un programme compétition, et vient à la box entre 5 et 6 fois par semaine. Elle soulève plus de 90kg en squat et n’est pas massive du tout, au contraire, elle a des jambes de gazelle (son Instagram ici). Elle est musclée oui, mais super fine. Comme quoi … ! À 7h15, il y a aussi Marion, qui fait du Crossfit depuis 1 an et 2 mois, à raison de 5 fois par semaine en moyenne. Elle a commencé avec pour objectif de se remettre en forme, ce qui est aujourd’hui chose faite ! Maintenant, elle cherche un peu plus la performance, et vient de participer à sa première compétition samedi dernier. Et elle aussi, est super forte mais ultra fine. Comme quoi … !

Mes inspirations féminines en Crossfit : le duo Lucile et Amélie du blog DoubleYouFit, que j’adore ! Et en plus, Lucile s’entraine aussi à 7h15 à Lutèce. Cela me permet d’échanger avec elle ! Leur blog est super complet, donc n’hésitez pas à vous y balader …  https://doubleyoufit.com/

Vos questions

Vous m’avez posez des questions sur Instagram, voici les réponses :

  • Quel est ton avis sur les bienfaits par rapport à d’autres activités ?

Tout dépend de l’activité avec laquelle tu la compares. Je pense que le Crossfit est une activité très complète, qui te fait tout travailler : à la fois tous les muscles du corps, mais aussi ton cardio et ton endurance. Ça forge aussi le mental haha…

  • Qu’en penses-tu quand on veut débuter ? Si c’est vraiment dur, physique etc ?

Je pense que tout le monde peut commencer. Comme je l’explique plus haut, le coach propose toujours une alternative selon les niveaux. Après oui c’est dur et il faut avoir envie de se donner à fond. C’est un sport physique qui demande à ce qu’on repousse nos limites à chaque fois. Mais accessible à tous si la motivation est là.

  • Si tu pouvais décrire les mouvements enfin les termes utilisés ce serait cool.

Ça va être un peu compliqué comme ça car je ne les connais pas encore très bien. Mais j’essayerai de le faire après mes séances sur mes posts Instagram, pour que vous puissiez vous faire une idée.

  • Est-ce que dans la box on se sent à l’aise quand on débute dans ce type de sport ? Pas trop perdu ? Pas trop de regards ?

Personnellement, dans ma box, je me suis sentie à l’aise après 2 séances, le temps de prendre mes marques. Un peu perdue mais c’est normal, et ça passe vite : le coach et les autres membres font en sorte que les nouveaux s’intègrent vite. Et non, pas de regard ! Un peu de compétition amicale entre certains pour faire le meilleur score ou meilleur temps, mais tout le monde s’encourage et se motive, pour que chacun donne le meilleur.

  • Est-ce que c’est des entraînements fixes ou c’est comme en salle de sport, tu y vas quand tu veux? Est-ce que tu es par niveau ou tout le monde est ensemble ? et enfin est ce que les coachs nous suivent ou alors ils donnent l’exercice à faire et tu le réalises seule (est-ce que c’est encadré quoi)?

Comme je l’explique dans le début de l’article : oui c’est encadré avec des cours et des horaires, tous le monde est ensemble mais le coach peut te proposer une alternative si tu ne peux pas faire un exercice, et oui, les coachs te suivent vraiment pendant la séance.

  • Quels sont les différences avec la musculation ? Car au final dans les deux tu soulevés des poids

Tout d’abord, une séance de Crossfit ne se résume pas à lever des poids. Ça n’a rien à voir en fait. Oui, il y a une partie force et haltérophilie mais les mouvements sont techniques et on travaille beaucoup là-dessus. Le Crossfit est bien plus complet car cela intègre beaucoup de cardio, durant les WOD notamment. Je pense que les objectifs sont également différents.

  • Est-ce qu’une fille peut directement faire du crossfit sans passer avant par de la muscu dans l’objectif d’une prise de masse ?

C’est un peu technique comme question, j’avoue ne pas trop savoir.. Je pense que tu peux faire une prise de masse avec le Crossfit mais que cela se jouera aussi beaucoup sur l’alimentation.

  • Est-ce que sans même aller dans une salle de sport et en ayant un niveau débutant dans la musculation on peut faire du crossfit? 

Oui oui et OUI ! Les deux pratiques sont différentes, et chacun démarre avec son bagage. Donc ce n’est absolument pas nécessaire d’avoir fait de la musculation.

 

14215781_10153632560106537_1621627217_o

Quelques WOD pour conclure

Comme promis, je vous ai sélectionné les 3 WOD (la partie intense) que j’ai préféré sur ce mois d’aout.

  • Exemple  1

C’était un EMOM de 30 minutes. EMOM signifie qu’il faut faire une série par minute, et si on finit avant la minute, c’est du temps de récupération. Sinon, pas de temps de récup … Avec :
• 15 wall ball (squat avec une balle de 6kg – pour moi – puis la lancer en hauteur contre le mur, la rattraper et refaire un squat)
• 15 box jump ( sauter sur une boîte en squat, tendre les jambes et redescendre)
• 10 pick pushups (pompes avec les genoux en hauteur sur une boîte et descendre la tête la première en pliant les bras)
En gros, minute 1 : 15 wall ball, minute 2 : 15 box jumps, minute 3 : 10 pick pushups et comme ca pendant 30 minutes

  • Exemple  2

20 minutes en AMRAP (=autant de répétions que possible, faire autant de séries que possible pendant 20 minutes) avec:
• 20 squats
• 10 chest to bar (tractions)  (avec élastique pour moi)
• 800 mètres de course (en sort de la box et on court dans la rue)

  • Exemple 3

un METCON (le nom de ce WOD là qui est un WOD connu et de référence) avec un CAP TIME de 22 minutes (cette fois ci, il y avait un temps limite pour le faire. Il fallait donc tout donner pour essayer de finir le WOD)
• 50 squats – 50 toes to bar (se suspendre à une barre de traction et essayer de la toucher avec ses pieds) – 50 pompes (pour moi, c’était sur les genoux et en touchant le sol à chaque fois)
• la même chose avec 40 répétitions, puis 30, puis 20, puis 10… HORRIBLE !

Voilà, je pense vous avoir raconté en détails ce que j’ai pu apprendre du Crossfit en un mois, et ce que j’en pense. J’espère que cela vous a plu. Je vous ferrai bien évidement un prochain bilan fin septembre, et je suis sure que d’ici là, j’aurais d’autres choses à vous raconter, et vous aurez peut être des questions 🙂

N’hésitez pas à me donner votre avis, ou bien à me demander d’autres précisions ici en commentaire ici ou sur Instagram !

À très vite,

Mathilde

Comments

  1. Ingrid

    Au top ton article ! J’avoue que tu me rassures un peu, je vais sûrement m’inscrire au Crossfit à la rentrée (mon copain en fait depuis quelques années) mais je suis pas du tout sportive de base. J’ai seulement commencé à faire quelques exos chez moi depuis quelques mois (avec kettlebell, élastiques etc) mais j’ai vraiment peur de ce qui m’attend ahah, même si j’ai hâte en même temps !!

    1. Post
      Author
    1. Post
      Author
  2. Pingback: Septembre 2016, une nouvelle rentrée sportive ! – JOURNAL DE BORD

  3. Pingback: 3 en 1 : bilan de 3 mois de CrossFit, un WOD et une tenue – MATHILDE DRG

  4. Pingback: Mes astuces motivation pour faire du sport le matin | Mathildedrg

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *